Sérénissime Grand Maître National et Très Révérend Grand Prieur,

Très Révérends et Révérends Chevaliers,

Bien Aimés Frères Ecuyers Novices,

 

Depuis le dernier Chapitre Prieural de la St. Hugues, la situation a beaucoup évolué sur la scène maçonnique internationale, aussi bien en ce qui concerne notre Grande Loge Mère qu’en ce qui touche à notre Grand Prieuré.

 

Nos rapports avec la GLNF se sont normalisés depuis que le TRF Jean-Pierre Servel en assume la Grande Maîtrise. Il n’est pas sans importance de rappeler, à l’attention notamment de ceux qui ont nouvellement été reçus dans l’Ordre Intérieur, que vous-même, TR Grand Prieur, l’avez adoubé.

 

En ce qui concerne la place et le rayonnement de notre Grand Prieuré sur le plan international, nous pouvons sans hésiter affirmer que les liens tissés par vos prédécesseurs et tout particulièrement resserrés depuis et durant votre mandat nous ont permis de tenir le cap en évitant d’entendre les chants dont certaines sirènes tentaient de nous séduire. En tenant bon, et avec le soutien de vos fidèles collaborateurs, vous avez su éviter les écueils contre lesquels le vaisseau un moment démâté risquait de se fracasser. La juste récompense en a été une solidarité à toute épreuve que nous ont manifestée sans relâche nos vrais amis ici symboliquement représentés par la délégation du FO conduite par le TR Grand Maître National Achim Strassner.

Cette solidarité, dont l’absence nous a cruellement fait défaut de la part de ceux-là mêmes qui auraient dû être les premiers à nous témoigner leur solidarité fraternelle et leur soutien chevaleresque, vous avez su en donner l’exemple en écrivant au GP de Belgique, suite aux récents attentats, je vous cite :

« Soyez assurés de notre solidarité, de notre sympathie et de notre soutien fraternel et chevaleresque. »

Lors du dernier Chapitre Prieural de la St. Michel, cette solidarité fraternelle nous a été brillamment illustrée à travers la présence, entre autres, des GGMM des GGLL du Danemark et de Norvège que vous avez fait membres d’honneur du GPRF.

Leur présence était bien évidemment le fruit de votre engagement sans faille visant à assurer à notre Grand Prieuré la place qui lui revient pour faire rayonner l’esprit authentique du Rite Ecossais Rectifié tel que l’ont pensé ses fondateurs dans la France du dix-huitième siècle.

C’est à cet effet que nous avons répondu, depuis la St. Hugues 2015, aux invitations des GGLL du Danemark, de Norvège et de Suède, que nous avons assisté à la réunion annuelle du Suprême Conseil pour l’Allemagne, que nous fûmes présents aux Grands Chapitres Annuels des Grands Prieurés de Finlande, de Grèce et de Belgique.

 

Rappelons ici que le TRC Daniel Bauwens, le Grand Prieur du GPDB, le premier des GGPP Rectifiés à rétablir des relations avec nous, a été fait à cette occasion, à juste titre, membre d’honneur du GPRF.

Nous avons également été représentés à l’occasion du 275e anniversaire de la création de la GL « Aux 3 Globes » et du 240e anniversaire du Grand Chapitre de Berlin.

Vous-même, TR Grand Prieur, nous avez représentés, en compagnie des RRCC Luc Deschamps et Jean-Marie Dietrich, lors de la Fête de l’Ordre du GPIH, au cours de laquelle a été installé à la mi-mars à Genève le nouveau GM/GP de ce Grand Prieuré.

La consécration, dans un proche avenir, de deux nouveaux GGPP en Afrique occidentale, contribuera à renforcer le rayonnement du Rite qui est le nôtre, ce dont nous ne pouvons que nous réjouir.

 

Le nouveau chef suprême du Freimaurerorden, qui nous a été d’un soutien indéfectible et si précieux au cours des dernières années, le TRC Achim Strassner ici présent, sera installé samedi prochain à Berlin comme chef suprême du Rite dit de Zinnendorf, ce dont nous nous félicitons tous très sincèrement. Cela ne pourra que renforcer encore davantage les liens qui nous unissent, liens empreints de sincérité, de fidélité et de loyauté comme cela s’est traduit récemment à Strasbourg lors d’une rencontre historique au cours de laquelle la Grande Médaille d’Honneur, la plus haute distinction de la GL des FFMM d’Allemagne, fut conférée au TR Député Maître Général Luc Deschamps.

Rappelons ici que vous-même, SGMN et TRGP, avez été fait membre d’honneur du Freimaurerorden en mars de l’année dernière ; il s’agissait là aussi de la plus haute distinction décernée par le FO. Les rapports que nous entretenons avec nos FF d’Outre-Rhin constituent sans nul doute un maillon exemplaire de ce qu’il est convenu d’appeler la chaîne d’union fraternelle.

 

Avant de conclure ce bref rapport, permettez-moi, TR GP, de vous remercier pour la manière empreinte de confiance et de simplicité dont vous avez présidé aux destinées de notre GP depuis que vous en avez assumé la Grande Maîtrise. C’est grâce à votre engagement éclairé et courageux, grâce aussi à l’appui logistique sans faille de la Grande Chancellerie et non en dernier lieu grâce à la bienveillance de tous les FF de notre Régime que nous avons pu braver l’adversité et accomplir au mieux de nos possibilités la mission qui nous était confiée.

 

Sérénissime GMN et TR GP, j’en ai terminé.

 

                           Philippe L i.O. eq. a Rosa florescente Visiteur Général, GCCS